Musique

Depardieu Chante Barbara – Dis Quand Reviendras-tu ?

J’ai déjà parlé ici du spectacle de Gérard Depardieu en hommage à Barbara (voir ici). Enfin une chanson complète à voir sur Youtube: Dis Quand Reviendras-tu ?

Personnellement je trouve ça magnifique.

Voilà combien de jours, voilà combien de nuits…
Voilà combien de temps que tu es reparti !
Tu m’as dit ;
Cette fois, c’est le dernier voyage,
Pour nos coeurs déchirés, c’est le dernier naufrage.
Au printemps, tu verras, je serai de retour.
Le printemps, c’est joli, pour se parler d’amour :
(Version Femme : Je ne suis pas de cell’s qui meurent de chagrin,)
Nous irons voir ensemble les jardins refleuris,
(Je n’ai pas la vertu des femmes de marins.)
Et déambulerons dans les rues de Paris !

Dis !
Quand reviendras-tu ?
Dis ! au moins le sais-tu ?
Que tout le temps qui passe
Ne se rattrape guère…
Que tout le temps perdu
Ne se rattrape plus !

Le printemps s’est enfui depuis longtemps déjà,
Craquent les feuilles mortes, brûlent les feux de bois…
A voir Paris si beau en cette fin d’automne,
Soudain je m’alanguis, je rêve, je frissonne…
Je tangue, je chavire, et comme la rengaine ;
Je vais, je viens, je vire, je tourne, je me traîne…
(V.F. Je ne suis pas de cell’s qui meurent de chagrin,)
Ton image me hante, je te parle tout bas…
Je n’ai pas la vertu des femmes de marins.
Et j’ai le mal d’amour et j’ai le mal de Toi !

Dis !
Quand reviendras-tu ?
Dis ! au moins le sais-tu ?
Que tout le temps qui passe
Ne se rattrape guère…
Que tout le temps perdu
Ne se rattrape plus !

J’ai beau t’aimer encor, j’ai beau t’aimer toujours.
J’ai beau n’aimer que toi, j’ai beau t’aimer d’amour…
Si tu ne comprends pas qu’il te faut revenir,
Je ferai de nous deux, mes plus beaux souvenirs…
Je reprendrai la route, le Monde m’émerveille.
J’irai me réchauffer à un autre Soleil…

Par |2017-11-18T16:43:59+00:00novembre 18th, 2017|Musique|0 commentaire

Viens on s’aime – Slimane

Un joli clip vidéo pour cette nouvelle chanson de Slimane, une chanson sur la différence.

Viens on s’aime

Ils pourront tout nous enlever
Ils pourront bien essayer
De nous monter l’un contre l’autre
A contre sens pour qu’on se vautre
Ils pourront nous raconter
Qu’on a eu tort qu’on s’est trompé
Ils pourront pointer du doigt
Pointer l’amour coupable de quoi

Viens on s’aime… Viens on s’aime
Aller viens on s’aime, on s’en fout
De leurs mots de la bienséance
Viens on s’aime, on s’en fout
De leurs idées, de ce qu’ils pensent
Viens on s’aime, et c’est tout
On fera attention dans une autre vie
Viens on s’aime, on est fou
Encore un jour, encore une nuit

Ils pourront parler du ciel
Dire que notre histoire n’est pas belle
Prier pour qu’on abandonne
Qu’il y ait une nouvelle donne
Ils pourront bien nous avoir
Le temps d’un doute le temps d’un soir
Mais après la peine et les cris
Sèche les larmes qui font la pluie

Viens on s’aime… Viens on s’aime
Aller viens on s’aime, on s’en fout
De leurs mots de la bienséance
Viens on s’aime, on s’en fout
De leurs idées, de ce qu’ils pensent
Viens on s’aime, et c’est tout
On fera attention dans une autre vie
Viens on s’aime, on est fou
Encore un jour, encore une nuit

Ana nahebek nahebek nahebek
Ana nahebek nahebek nahebek
Viens on s’aime…Viens on s’aime…

Aller viens on s’aime, on s’en fout
De leurs mots de leurs bienséance
Viens on s’aime, on s’en fout
De leurs idées, de ce qu’ils pensent
Viens on s’aime, et c’est tout
On ferras attention dans une autre vie
Viens on s’aime, on est fou
Encore un jour, encore une nuit

Par |2017-11-10T16:42:50+00:00novembre 10th, 2017|Musique|0 commentaire

En attendant Noël – Julien Clerc

Julien Clerc un peu en avance avec une chanson qui sent bon Noël !

En attendant Noël

Avoir cinq ans au soleil
Avoir le temps d’être éternel
Et croire au père Noël
Qui descendra du ciel
Est-ce que tu te rappelles ?
La vie était belle
On attendait Noël
On attendait Noël
Noël

Avoir cinq ans au soleil
Avoir les yeux plein d’étincelles
Et lancer des appels
En direction du ciel
Oui je me rappelle
La vie était belle
On attendait Noël
On attendait Noël
Noël

On ne vit plus sous le même toit
On ne fait plus de petites croix
La vie passe nous ne sommes plus des enfants
Mais en installant l’étoile
C’est à nous que je pense

Je retombe en enfance

Avoir cinq ans chaque Noël
Retrouver l’enfance éternelle
Et croire au père Noël
pour un instant de ciel
Redevenir ton frère
Petit frère téméraire
En attendant Noël
En attendant Noël
Noël

(Avoir cinq ans au soleil
Avoir le temps d’être éternel
Et croire au père Noël
Qui descendra du ciel)

Avoir cinq ans au soleil
Avoir le temps d’être éternel
Et croire au père Noël
Qui descendra du ciel
Redevenir ton frère
Petit frère téméraire
En attendant Noël
En attendant Noël
Noël

Par |2017-11-10T16:32:12+00:00novembre 10th, 2017|Musique|0 commentaire

Dis-le-moi – Claudio Capéo

Nouvelle chanson de Claudio Capéo, jeune chanteur très populaire en France, une voix unique.

Dis-le-moi

Ce soir j’ai le coeur dévalisé
J’suis naufragé
J’ai perdu ma route
Je parviens même pas à réaliser
Paralysé
J’ai perdu ma route
Quand on fait mal
Comment se racheter
Dis moi la douceur
Combien ça coûte
On me comprend pas comme un étranger
Je peux plus bouger
J’ai perdu ma route

Dis-moi, dis-moi quel est le pays pour nos rêves
D’autant que le bonheur est en grève
Sous quel ciel pourrait-on s’aimer
Tu vois, tu vois
Nos cœurs de grands brûlés se taisent
Y’a-t-il un mot qui nous apaise
Et ce mot si tu le connais
Dis-le moi
Dis-le moi
Dis-le moi
Dis-le moi

Comment faire quand l’âme est dépouillée
Déjà rouillé
J’ai perdu ma chance
J’arrive plus vraiment à me débrouiller
J’ai dérouillé
J’ai perdu ma chance
Il me reste un espoir dans tes yeux
Mon espoir à moi est bien trop vieux
Le temps finit par tout éprouver

J’ai pas trouvé
J’ai perdu ma chance

Dis-moi, dis-moi quel est le pays pour nos rêves
D’autant que le bonheur est en grève
Sous quel ciel pourrait-on s’aimer
Tu vois, tu vois
Nos cœurs de grands brûlés se taisent
Y’a-t-il un mot qui nous apaise
Et ce mot si tu le connais
Dis-le moi
Dis-le moi
Dis-le moi
Dis-le moi

Tu m’as dit le matin
C’était fait que pour chanter
Et puis t’as pris ma main
Et tu m’as réparé
Je ne croyais plus vraiment en l’amour
Et puis un jour
J’ai croisé ta route

Dis-moi, dis-moi quel est le pays pour nos rêves
D’autant que le bonheur est en grève
Sous quel ciel pourrait-on s’aimer
Tu vois, tu vois
Nos cœurs de grands brûlés se taisent
Y’a-t-il un mot qui nous apaise
Et ce mot si tu le connais
Dis-le moi

Par |2017-11-10T16:26:19+00:00novembre 10th, 2017|Musique|0 commentaire

Le temps

Pour Léo qui, après avoir visionné une vidéo du Cercle des amis d’il y a dix ans, m’a demandé « Où sont passés ces dix années? ».
Je ne sais pas non plus Léo. On peut peut-être demander à Charles Aznavour et Liza Minneli.

Laisse-moi guider tes pas dans l’existence
Laisse-moi la chance de me faire aimer
Viens comme une enfant au creux de mon épaule
Laisse-moi le rôle de te faire oublier
Le temps qui va
Le temps qui sommeille
Le temps sans joie
Le temps des merveilles
Le temps d’un jour
Temps d’une seconde
Le temps qui court
Et celui qui gronde

{Refrain:}
Le temps, le temps
Le temps et rien d’autre
Le tien, le mien
Celui qu’on veut nôtre

Le temps passé
Celui qui va naître
Le temps d’aimer
Et de disparaître
Le temps des pleurs
Le temps de la chance
Le temps qui meurt
Le temps des vacances

{au Refrain}

Le temps glorieux
Le temps d’avant-guerre
Le temps des jeux
Le temps des affaires
Le temps joyeux
Le temps des mensonges
Le temps frileux
Et le temps des songes
{au Refrain}

Le temps des crues
Le temps des folies
Le temps perdu
Le temps de la vie
Le temps qui vient
Jamais ne s’arrête
Et je sais bien
Que la vie est faite

Du temps des uns
Et du temps des autres
Le tien, le mien
Peut devenir nôtre

Le temps, le temps, le temps

Par |2017-10-20T14:04:16+00:00octobre 20th, 2017|Musique|0 commentaire

Orelsan – Basique

Carton absolu pour le clip d’Orelsan, plus de 16 millions de vues sur Youtube, un clip/une chanson de promotion pour la sortie prochaine de son album le 20 octobre. Un album visiblement très attendu!

Ok, j’vais sortir un nouvel album
Mais, avant, faut qu’on revoit les bases
J’vais faire une vidéo simple où j’vais dire des trucs simples
Parce que vous êtes trop cons
Simple, basique, okay

Les gens les plus intelligents sont pas toujours ceux qui parlent le mieux (simple)
Les hommes politiques doivent mentir sinon tu voterais pas pour eux (basique)
Si tu dis souvent qu’t’as pas d’problème avec l’alcool, c’est qu’t’en as un (simple)
Faut pas faire un enfant avec les personnes que tu connais pas bien (basique)
Les mecs du FN ont la même tête que les méchants dans les films (simple)
Entre avoir des principes et être un sale con, la ligne est très fine (basique)
Hugo Boss habillait les nazis, le style a son importance (simple)
Les dauphins sont des violeurs, ouais, méfie-toi des apparences (basique)

Basique, simple, simple, basique
Basique, simple, simple, basique
Vous n’avez pas les bases, vous n’avez pas les bases
Vous n’avez pas les bases, vous n’avez pas les bases

Si c’est marqué sur internet, c’est p’t-être faux mais c’est p’t-être vrai (simple)
Illuminatis ou pas, qu’est-ce que ça change ? Tu t’fais baiser (basique)
À l’étranger, t’es un étranger, ça sert à rien d’être raciste (simple)
Les mecs les plus fous sont souvent les mecs les plus tristes (basique)
Cent personnes possèdent la moitié des richesses du globe (simple)
Tu s’ras toujours à un ou deux numéros d’avoir le quinté dans l’ordre (basique)
Si t’es souvent seul avec tes problèmes, c’est parce que souvent l’problème c’est toi (simple)
Toutes les générations disent que celle d’après fait n’importe quoi (cliché)

Il y a quelques années (en 2011) nous avions parlé d’Orelsan avec certains d’entre vous et particulièrement d’un de ses succès « Suicide social » (ci-dessous).

Par |2017-10-13T14:09:59+00:00octobre 13th, 2017|Musique|0 commentaire

Eddy de Pretto – Kid

On parle beaucoup d’Eddy de Pretto et pourtant il n’a même pas encore publié un album complet. Explication ? Il suffit de lire ses textes et de le voir les interpréter pour comprendre que cet artiste a un très grand talent ! Je suis certain que l’on a pas fini d’en parler. Ce texte (c’est mon interprétation) raconte comment un père (son père?) essaie d’imposer à son fils l’image de ce qu’un homme doit être selon lui. « Une virilité abusive ».

Kid

Tu seras viril mon Kid,
Je ne veux voir aucune larme glisser sur cette gueule héroïque,
Et ce corps tout sculpté pour atteindre des sommets fantastiques,
Que seule une rêverie pourrait surpasser,

Tu seras viril mon Kid,
Je ne veux voir aucune once féminine,
Ni des airs, ni des gestes qui veulent dire,
Et Dieu sait, si ce sont tout de même les pires à venir,
Te castrer pour quelques vocalises,

Tu seras viril mon Kid,
Loin de toi ces finesses tactiques,
Toutes ces femmes origines qui féminisent, groguisent,
Sous prétexte d’être le messie fidèle de ce cher modèle archaïque,

Tu seras viril mon Kid,
Tu tiendras, dans tes mains, l’héritage iconique d’Apollon,
Et comme tous les garçons, tu courras de ballons en champion,
Et deviendras mon petit héro historique,

Virilité abusive, virilité abusive

Tu seras viril mon Kid,
Je veux voir ton teint pâle se noircir de bagarres et forger ton mental,
Pour qu’aucune de ces dames te dirigent vers de contrées roses,
Néfastes pour de glorieux gaillards,

Tu seras viril mon Kid,
Tu hisseras ta puissance masculine,
Pour contrer cette essence sensible que ta mère,
Nous balance en famille, elle fatigue ton invulnérable Achille,

Tu seras viril mon Kid,
Tu compteras tes billets d’abondance,
Qui fleurissent sous tes pieds que tu ne croiseras jamais,
Tu cracheras sans manière en tous sens, défileras fier et dopé de chairs et de nerfs protéinés,

Tu seras viril mon Kid,
Tu brilleras par ta force physique, ton allure dominante, ta posture de caïd,
Et ton sexe triomphant pour mépriser les faibles,
Tu jouiras de ta rue d’étincelles,

Virilité abusive, virilité abusive,
Virilité abusive, virilité abusive,

Mais moi, mais moi, je joue avec les filles
Mais moi, mais moi, je ne prône pas mon chibre
Mais moi, mais moi, j’accélèrerai tes rides
Pour que tes propos cessent et disparaissent

Par |2017-10-13T12:46:06+00:00octobre 13th, 2017|Musique|0 commentaire

Président – Gaël Faye (Feat Bonga)

Pour celles et ceux qui souhaitent réécouter cette belle chanson de Gaël Faye étudiée cette semaine avec mes groupes et aussi pour les autres.

Président – Gaël Faye

Il s’appelle Président
Il tient les rênes du pays depuis 10 à 40 ans
Il est élu à 99%
L’ethnie dont il est issu est qualifiée de pur-sang
Son pays est soi-disant démocratique
Les opposants, les critiques,
C’est soit la mort, soit l’exil politique
Il est en place depuis son putsch, son coup d’état
Lui s’est enrichi mais son pays s’est endetté
Embêtées sont les puissances occidentales
Sponsorisées par sa rente d’hydrocarbures et de métal
Les connivences mafieuses, militaro-financières
Le népotisme, les barbouzes et les mercenaires
« Président à vie » est son mandat
Il quitte le pouvoir par mort naturelle ou assassinat
Quand c’est la paix, les dirigeants dirigent
Quand c ‘est la guerre, c’est la guerre qui dirige

Aqui Assim
A sentir também
N’dengue ja uàba
A bixila boba
A zuela kiambote
Oh África balumukenu
N’dengue ja uàba
A bixila boba
A zuela kiambote
Oh África balumuka

Et quand le père meurt, le peuple pleure
La radio exploite la peur, l’ennemi est à l’intérieur
Les rancœurs et la terreur viennent chasser la paix
Les barrages sont dressés, le voisin devient suspect
On décrète la ville morte et le couvre-feu
Les ambassades se remplissent et tous les blancs fuient
Il y a des rumeurs de pillages, des viols, des pénuries
Les gens ont peur, le peuple voit la paix mourir
Des jours de grèves, des lynchages de plus en plus fréquents
La guerre civile est imminente, info mondiale sur les fréquences
L’ONU s’inquiète, engage des pourparlers
Faut-il agir ? S’abstenir ? Y a-t-il des intérêts ?
Le cessez-le feu est violé par les belligérants
Y’a plus de gérance dans le pays qui part en déshérence
La guerre est là, tout le monde la sent
Encore une fois, ce sera la mort… la mort des innocents…

Muxima uami olo kata
Mukonda tua zuela oh kide
Ai Muxima uami olo kata
Mukonda tua zuela oh kide
Balumukenu África
África balumukenu
N’go diondo
N’go diondo
Aiué nakuetenu
Tenham pena de mim
Tenham pena do povo…
Ai ué nakuetenu

Ma bien-aimée, j’écris cette lettre avec l’espoir que tu puisses me lire
Les hommes sont bêtes, l’Afrique est belle, fais pas l’erreur de la haïr
Avec toi je voulais vieillir sur ces collines, dans cette maison
Mais l’horizon s’arrête ici, je suis venu chanter mon oraison
Il m’enlève le galbe de tes hanches, le suave de tes lèvres
Sans trêve, « Umugwaneza », lumière de tous mes rêves
Je dois quitter ce port, mon âme quitte son corps
Mais mon amour je resterai toujours à deux encablures de ton cœur
Je vais partir dans les minutes qui suivent
Ma peine est lourde, j’espère que tu recevras cette missive
J’écris ces vers d’espoirs, des fleuves de tourterelles
Des tours de rêves, de brèves trêves de querelles
Il est trop tard les soldats envahissent la parcelle
Ma belle, j’écris des mots d’amours que je parsème
Sur ce cahier, je finis ma vie et ce poème
La guerre m’a pris de court pour te dire : je t’aime

N’go diondo
N’go diondo nakuetenu
N’go diondo África
Tenham pena do povo
Tenham pena de mim
N’go diondo
Nakuetenu nakuetenu
Tenham pena do povo
África balumukenu
Di di di di di di – Aiué
N’go diondo nakuetenu
Tenham pena de mim

Par |2017-10-13T12:07:57+00:00octobre 13th, 2017|Musique|0 commentaire

Barbara par Depardieu

Cette année, à l’occasion des vingt ans de la disparition de Barbara, Gérard Depardieu a repris, en spectacle et sur un disque, les chansons de Barbara. Il se produira de nouveau en novembre au cirque d’hiver. Je donnerais cher pour pouvoir y assister ! Il n’y a pour le moment pas de vidéo du spectacle, seulement un public et des critiques enthousiastes, et quelques extraits comme celui-ci.

Un article dans Télérama: http://www.telerama.fr/musique/hommage-a-barbara-depardieu-envoute-les-bouffes-du-nord,153982.php

Par |2017-10-06T14:46:09+00:00octobre 6th, 2017|Culture, Musique|0 commentaire

États d’amour – Amir

Il a représenté la France au concours de l’Eurovision 2016. Depuis Amir poursuit sa jolie carrière et vient de présenter le premier extrait de son album à venir: États d’amour.

Point final, t’as semé sans sonner
Des points d’interrogation
Je passe mon temps à les escalader
Toutes ces montagnes de questions

Toi ma beauté mon addiction
J’rejoue notre partition
J’coupe les refrains
Où tu dis que j’suis coupable
J’mets mes fausses notes sur la table
Si tu reviens

Oublie au moins les mots qui nous freinent
Faisons le vide avant qu’la coupe soit pleine
Reprends la main, j’veux dire la mienne
Faisons le plein pour fuir loin de la peine

Si ton coeur détale, rupture brutale
Moi l’animal j’retiens ma respiration
Je compte à rebours, je guette ton retour

Dans tous mes, tous mes états d’amour
Dans mes états, tous mes états d’amour
Dans mes états d’amour

Par essence j’suis un peu pyromane
J’me brûle de tant de questions
Je te promets qu’si tu retrouves la flamme
J’éteins tes hésitations

J’me fais des films en noir et blanc
J’aurai l’oscar de l’amant
De l’âme en peine
J’préfère largement l’histoire
Où tu m’embrasses au hasard
J’rejoue la scène

Oublie au moins les mots qui nous freinent
Faisons le vide avant qu’la coupe soit pleine
Reprends la main, j’veux dire la mienne
Faisons le plein pour fuir loin de la peine

Si ton coeur détale, rupture brutale
Moi l’animal j’retiens ma respiration
Je compte à rebours, je guette ton retour
Dans tous mes, tous mes états d’amour
Dans mes états, tous mes états d’amour
Dans mes états, dans mes états d’amour
Dans mes états, dans mes états tous mes états d’amour

Si ton coeur détale, rupture brutale
Moi l’animal j’retiens ma respiration
Je compte à rebours, je guette ton retour
Dans tous mes, tous mes états d’amour
Dans mes états, tous mes états d’amour
Dans mes états, dans mes états d’amour

Par |2017-10-06T14:28:05+00:00octobre 6th, 2017|Musique|0 commentaire