À propos de DenisdeFrance

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent DenisdeFrance a créé 192 entrées de blog.

Caroline – Vianney

Il y a de nombreuses reprises de ce formidable texte de MC Solar Caroline. J’aime beaucoup cette interprétation très personnelle de Vianney même si il ne chante pas tout le texte. C’était en 2017.

Ici la version originale de MC Solar (1992)

Caroline

J’étais cool, assis sur un banc, c’était au printemps
Ils cueillent une marguerite, ce sont deux amants
Overdose de douceur, ils jouent comme des enfants
Je t’aime un peu, beaucoup, à la folie, passionnément
Mais à la suite d’une douloureuse déception sentimentale
D’humeur chaleureuse je devenais brutal
La haine d’un être n’est pas dans nos prérogatives
Tchernobyl, tcherno-débile ! Jalousie radio-active
Caroline était une amie, une superbe fille
Je repense à elle, à nous, à nos cornets vanille
A sa boulimie de fraises, de framboises, de myrtilles
A ses délires futiles, à son style pacotille

Je suis l’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur, Caroline

Comme le trèfle à quatre feuilles, je cherche votre bonheur
Je suis l’homme qui tombe à pic, pour prendre ton cœur
Il faut se tenir à carreau, Caro ce message vient du cœur
Une pyramide de baisers, une tempête d’amitié
Une vague de caresses, un cyclone de douceur
Un océan de pensées, Caroline je t’ai offert un building de tendresse

J’ai eu une peur bleue, je suis poursuivi par l’armée rouge
Pour toi j’ai pris des billets verts, il a fallu qu’je bouge
Pyromane de ton cœur, canadair de tes frayeurs
Je t’ai offert une symphonie de couleurs
Elle est partie, maso
Avec un vieux macho
Qu’elle avait rencontré dans une station de métro
Quand je les vois main dans la main fumant le même mégot
Je sens un pincement dans son cœur, mais elle n’ose dire un mot

C’est qu’je suis l’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur, Caroline

Claude MC prend le microphone genre « love story » raggamuffin
Pour te parler d’une amie qu’on appelle Caroline
Elle était ma dame, elle était ma came
Elle était ma vitamine
Elle était ma drogue, ma dope, ma coke, mon crack
Mon amphétamine, Caroline

Je repense à elle, femme actuelle, 20 ans, jeune et jolie
Remets donc le film à l’envers, magnéto de la vie
Pour elle, faut-il l’admettre, des larmes ont coulé
Hémorragie oculaire, vive notre amitié
Du passé, du présent, je l’espère du futur
Je suis passé pour être présent dans ton futur
La vie est un jeu d’cartes
Paris un casino
Je joue les rouges… cœur, Caro

Je suis l’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur
L’as de trèfle qui pique ton cœur, Caroline

Par |2020-05-29T06:11:12+00:00mai 29th, 2020|Blog, Musique|0 commentaire

Pardon les sentiments – Vincent Delerm

Vincent Delerm a de nombreux talents : auteur-compositeur-interprète, arrangeur musical, auteur dramatique, photographe, vidéaste. Ces chansons parlent souvent de la vie quotidienne. Celle-ci est extraite de son dernier album : Panorama.

le site officiel

Pardon les sentiments

Tellement j’ai voulu éviter tellement
Les larmes aux yeux le cœur se décrochant
Pardon les sentiments
Pardon les sentiments

Tellement j’aurais voulu rester tellement
Garçon léger garçon pas encombrant
Pardon les sentiments
Pardon les sentiments

Et sur la peau c’est juillet
Et la nuit fait un effet
Tu parles de ta vie d’avant
Alors dans une ville en pente
Comme l’espérance est violente
Et pardon les sentiments

Tellement ce soir j’aurais aimé, tellement
Deuxième degré dandy désinvoltant
Pardon les sentiments
Pardon les sentiments

Tellement je connaissais le règlement
Cacher son jeu garçon glacé glaçant
Pardon les sentiments
Pardon les sentiments

Et sur la peau c’est juillet
Et tes lèvres font un effet
Tu parles d’un garçon avant
Alors dans une chambre en pente
Comme l’espérance est violente
Et pardon les sentiments

Tellement je relirai sur cet écran
Ce soir le message sauvegardé tellement
Pardon les sentiments
Pardon les sentiments

Et je m’enfuis dans le compartiment
Les larmes aux yeux le cœur se décrochant

Par |2020-05-28T16:42:22+00:00mai 28th, 2020|Blog, Musique|0 commentaire

Romy Schneider et Michel Piccoli

Une belle archive de l’Ina de 1970, Romy Schneider et Michel Piccoli interprètent « La chanson d’Hélène » du film « Les choses de la vie ». Brrrrrr…. on frissonne.

Ici

Par |2020-05-23T12:41:15+00:00mai 23rd, 2020|Blog, Culture|0 commentaire

Idée cadeau ?

 

Un joli cadeau à faire à un⸱e amoureux⸱euse de Jacques Brel : éditée par la Fondation Jacques Brel, la réédition du concert de Knokke en 1963, des adieux à L’Olympia en 1966, et de l’interview de 1971

Le site de la Fondation Jacques Brel

Jacques Brel en concert et en interview, plus vivant que jamais (franceinfo.fr)

Par |2020-05-22T12:29:43+00:00mai 22nd, 2020|Blog, Musique|0 commentaire

Corona minus – Aldebert

Une chanson pour aider les écoliers français à comprendre la situation et à appliquer les mesures de protection (je rappelle qu’en France, tous les enfants doivent respecter la distanciation sociale, même les plus jeunes).

Corona minus – Aldebert

Lavez-vous les 2 mains une demi-minute
En récré, prenez soin d’éviter les disputes
Respectez la distance avec tous les copains
D’un mètre, dit la science, et puis tout ira bien
Qu’vous soyez à Berlin, Strasbourg ou Hollywood

Prenez garde à toujours tousser dans votre coude
Evitez les balades dans les endroits bondés
Ne tombez pas malades, en voilà une idée !

Nom d’un petit pangolin,
Je sais pas ce qui me retient
D’envoyer sur Vénus, ce satané virus
Et, nom d’une chauve-souris,
Mais quand va-t-il filer d’ici
Déserter notre globe,
Ce satané microbe ?

La condition requise pour aller mieux demain
Ne faites plus de bises, ne serrez pas de mains
Et pour être peinards soyez mobilisés
Jetez votre mouchoir une fois utilisé
A l’école ou à la maison, restez zen et candides
Telle est votre mission et ce fichu COVID
Nous lâchera les baskets et nous crierons victoire
Partout sur la planète on fêtera son départ.

Nom d’un petit pangolin,
Je sais pas ce qui me retient
D’envoyer sur Vénus, ce satané virus
Et, nom d’une chauve-souris,
Mais quand va-t-il filer d’ici
Déserter notre globe,
Ce satané microbe ?
Déserter notre globe,
Ce satané microbe ?

Par |2020-05-22T09:09:59+00:00mai 22nd, 2020|Blog, Musique|0 commentaire