À propos de DenisdeFrance

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent DenisdeFrance a créé 192 entrées de blog.

Ça va bien aller – Ginette Reno

Ginette Reno, un monument de la chanson québecoise (aussi connue en France) interprète avec d’autres une chanson de circonstances pleine d’espoir pendant le confinement au Québec.

Ça va bien aller

On frappe à ma porte
Non je n’ouvre pas
Je vous en prie
Ne m’approchez pas
Je suis bien trop fragile
Les temps sont difficiles
Pourtant ce soir, j’ai beau m’inventer
Des mots d’amour, des contes de fées
Je suis seule chez moi
Entendez-moi

Ça va bien aller
Ça va bien aller
On est faits plus forts que tout
Unis, ensemble jusqu’au bout
Ça va bien aller
Ça va bien aller
Car au bout du tunnel
Il y a un arc en ciel

Pour tous mes amis
Qui se battent aujourd’hui
Contre cette chienne de maladie
J’ai les chiffres en horreur
Ça me déchire le coeur
Pourtant ce soir
Si on prend soin de nous
J’ai encore espoir
Si nos anges tiennent le coup
Qu’on va tous pouvoir
Bientôt se revoir

Ça va bien aller
Ça va bien aller
On est faits plus forts que tout
Unis, ensemble jusqu’au bout
Ça va bien aller
Ça va bien aller
Car au bout du tunnel
Il y a un arc en ciel

Ce n’est pas la fin de nous
Ce n’est pas la fin de toi
Ce n’est pas la fin de tout
Chante avec moi

Ça va bien aller
Ça va bien aller
On est faits plus forts que tout
Unis, ensemble jusqu’au bout
Ça va bien aller
Ça va bien aller
Car au bout du tunnel
Il y a un arc en ciel

 

Par |2020-05-21T06:20:52+00:00mai 21st, 2020|Blog, Musique|0 commentaire

Emmenez-moi – Charles Aznavour

Une chanson pour voyager un peu quand même ! 😉

Emmenez-moi

Vers les docks où le poids et l’ennui
Me courbent le dos
Ils arrivent le ventre alourdi
De fruits les bateaux

Ils viennent du bout du monde
Apportant avec eux
Des idées vagabondes
Aux reflets de ciel bleu
De mirage
Traînant un parfum poivré
De pays inconnus
Et d’éternels étés
Où l’on vit presque nu
Sur les plages

Moi qui n’ai connu toute ma vie
Que le ciel du Nord
J’aimerais débarbouiller ce gris
En virant de bord

Emmenez-moi
Au bout de la terre
Emmenez-moi
Au pays des merveilles
II me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil.

Dans les bars à la tombée du jour
Avec les marins
Quand on parle de filles et d’amour
Un verre à la main
Je perds la notion des choses

Et soudain ma pensée
M’enlève et me dépose
Un merveilleux été
Sur la grève

Où je vois tendant les bras
L’amour qui comme un fou
Court au-devant de moi
Et je me pends au cou
De mon rêve

Quand les bars ferment, que les marins
Rejoignent leur bord
Moi je rêve encore jusqu’au matin
Debout sur le port

Emmenez-moi
Au bout de la terre
Emmenez-moi
Au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Un beau jour sur un rafiot craquant
De la coque au pont
Pour partir je travaillerai dans
La soute à charbon

Prenant la route qui mène
A mes rêves d’enfants
Sur des îles lointaines
Où rien n’est important
Que de vivre
Où les filles alanguies
Vous ravissent le coeur
En tressant m’a-t-on dit

De ces colliers de fleurs
Qui enivrent
Je fuirai laissant là mon passé
Sans aucun remords
Sans bagage et le coeur libéré
En chantant très fort

Emmenez-moi
Au bout de la terre
Emmenez-moi
Au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil
Emmenez-moi
Au bout de la Terre
Emmenez-moi
Au pays des merveilles

Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Par |2020-05-21T05:49:15+00:00mai 21st, 2020|Actualités, Blog|0 commentaire

Croîs au printemps – Mathieu Chedid

Toute dernière création de Mathieu Chedid, une chanson d’après-confinement pour venir en aide aux plus fragiles (tous les bénéfices de cette (bonne) chanson irons au Secours populaire).

le site officiel : https://labo-m.net/

Croîs au printemps (Croître = Croire = Aimer)

Te souviens du temps de nos confinements
J’étais triste et hagard, ne sachant plus vraiment
Si les jours reviendraient, des grands rires et du vent
Tu m’as dit doucement qu’on avait en dedans
Toutes les solutions à nos questionnementsCroîs en l’amour
Comme on croit au printemps
Croîs en la vie
Comme on croit aux enfants
Croîs en chacun
Comme on croit au présent
Croîs en ton coeur
Comme on croit aux absents
Te souviens tu des jours de nos confinements
J’étais perdu, errant, ne sachant plus vraiment
Si les jours reviendraient, des voyages et des chants
Tu m’as dit simplement qu’il y avait là devant
Toutes les solutions à nos questionnementsCroîs en l’amour
Comme on croit au printemps
Croîs en la vie
Comme on croit aux enfants
Croîs en chacun
Comme on croit au présent
Croîs en ton coeur
Comme on croit aux absents

Te souviens tu des jours de nos confinements

J’avais les larmes aux yeux, ne sachant plus vraiment
Si les jours nous rendraient plus aimés, plus aimants
Tu m’as dit tendrement que j’avais maintenant
Toutes les réponses à mes questionnements

Croîs en l’amour
Comme on croit au printemps
Croîs en la vie
Comme on croit aux enfants
Croîs en chacun
Comme on croit au présent
Croîs en ton coeur

Croîs en l’amour
Comme on croit au printemps
Croîs en la vie

Croîs aux enfants
Croîs en chacun
Croîs en le présent
Croîs à ton coeur
Comme on croit aux absents

Par |2020-05-20T13:41:16+00:00mai 20th, 2020|Blog, Musique|0 commentaire

Michel Picccoli

L’acteur Michel Piccoli est mort. Beaucoup de Français ont une image de lui, une scène, un film, une pièce de théâtre qui a marqué leur vie. Pour moi, c’est le film « Les choses de la vie ». Ci-dessous, cinq petits extraits de cinq films avec Piccoli à voir ou à revoir.

Par |2020-05-19T09:29:57+00:00mai 19th, 2020|Blog, Culture|0 commentaire

Ne me quitte pas

Pas besoin d’être francophone pour transmettre la force de ce texte. La version de Ayo et Iggy Pop

Ne me quitte pas – Jacques Brel

Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s’oublier
Qui s’enfuit déjà,
Oublier le temps
Des malentendus
Et le temps perdu
A savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois
A coups de pourquoi
Le cœur du bonheur
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Moi je t’offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas
Je creuserai la terre
Jusqu’après ma mort
Pour couvrir ton corps
D’or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l’amour sera roi
Où l’amour sera loi
Où tu seras reine
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas
Je t’inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants là
Qui ont vu deux fois
Leurs cœurs s’embraser

Je te raconterai
L’histoire de ce roi
Mort de n’avoir pas
Pu te rencontrer
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas


On a vu souvent
Rejaillir le feu
de l´ancien volcan
Qu’on croyait trop vieux
Il est paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu’un meilleur avril,
Et quand vient le soir
Pour qu’un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s’épousent-ils pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas

Je ne vais plus pleurer
Je ne vais plus parler
Je me cacherai là
A te regarder
Danser et sourire
Et à t’écouter
Chanter et puis rire
Laisse-moi devenir
L’ombre de ton ombre
L’ombre de ta main
L’ombre de ton chien
mais, Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Par |2020-05-17T17:28:55+00:00mai 17th, 2020|Uncategorized|0 commentaire

Conseils utiles !

Coronavirus: veelgestelde vragen reisadvies Frankrijk

 

 

Par |2020-05-17T05:42:46+00:00mai 17th, 2020|Actualités, Blog|2 Commentaires

Fims français sur le Netflix néerlandais

Quelques films français à voir sur Netflix aux Pays-Bas (il y en a d’autres!) :

  • Elle l’adore (suspense : surprenant)
  • 9 mois ferme (comédie : un film que j’ai présenté à l’AF il y a quelques années)
  • Le voyage au Groenland (inclassable ! J’adore)
  • Bon dieu 2 (comédie : sympa)
  • L’ascension (comédie : sympa)
  • Des vents contraires (drame :  très joli)
  • Demain tout commence (comédie ? Drame ?)
  • Je ne suis pas un homme facile (comédie sentimentale : sympa)
Par |2020-05-16T16:20:42+00:00mai 16th, 2020|Blog, Culture|0 commentaire

Benjamin Biolay – Comment est ta peine ?

Nouveau titre de Benjamin Biolay. Je suis fan !

J’ai lâché le téléphone comme ça
En ce beau matin d’automne pas froid
Ça ressemblait à l’été sauf que tu n’y étais pas

Puis j’ai regardé le ciel d’en bas
Indécis, voulais-je y monter ou pas ?
Mais savais que j’étais fait, que j’étais fait comme un rat

[Refrain]
Comment est ta peine ?
La mienne est comme ça
Faut pas qu’on s’entraîne
À toucher le bas
Il faudrait qu’on apprenne
À vivre avec ça
Comment est ta peine ?
La mienne s’en vient, s’en va
S’en vient, s’en va

J’ai posé le téléphone comme ça
J’peux jurer avoir entendu le glas
J’aurais dû te libérer avant que tu me libères, moi

J’ai fait le bilan carbone trois fois
Tu parlais de ta daronne sur un ton qu’tu n’aimerais pas
Tu ne le sauras jamais car tu ne l’écoutes pas

[Refrain]
Comment est ta peine ?
La mienne est comme ça
Faut pas qu’on s’entraîne
À toucher le bas
Il faudrait qu’on apprenne
À vivre avec ça
Comment est ta peine ?
La mienne s’en vient, s’en va
La mienne s’en vient, s’en va

Dis, comment sont tes nuits
Et combien as-tu gardé de nos amis ?
Comment est ta peine ?
Est-ce qu’elle te susurre de voler de nuit ?

Comment va ta vie ?
Comment va ta vie ?

(La même, comme ça, comme ci)

[Refrain]
Comment est ta peine ?
La mienne est comme ça
Faut pas qu’on s’entraîne
À toucher le bas
Il faudrait qu’on apprenne
À vivre avec ça
Comment est ta peine ?
La mienne s’en vient, s’en va
S’en vient, s’en va, s’en vient, s’en va

Par |2020-05-15T12:13:16+00:00mai 15th, 2020|Blog, Musique|0 commentaire